Balade zero-déchet à Liège

Balade zero-déchet à Liège

Comment joindre l’utile et l’agréable avec les enfants en leur proposant une balade zéro déchet, un peu comme une chasse au trésor 🙂

Les déchets, leur utilisation, leur nombre trop important, la pollution qu’ils créent, commencent à être un débat récurrent au sein de notre famille. J’entends par là que les enfants commencent à en prendre conscience. Pas question de rester sur le fait, ensemble, nous cherchons des solutions.

Une des solutions trouvées, face à la pollution sur les trottoirs et les champs, est de les ramasser lors d’une balade.

Point de départ : la plage

Lors de nos dernières vacances, nous avons systématiquement ramassé les déchets trouvés sur la plage pour ne pas qu’ils terminent dans la mer et blessent les poissons.
Depuis, je ramasse régulièrement les déchets à gauche à droite et mon action zéro déchet s’est intensifiée à la maison et on commence à en parler de plus en plus. On remarque quels sont les produits qui sont sur-emballés et on réfléchit à ce qu’on pourrait faire.

Ma grande a bien compris le principe et en parle régulièrement.

Suite à sa colère face aux déchets qui trainent dans notre environnement, je lui propose de les ramasser sur nos trajets (à pied) pour aller à l’école. Judicieusement, elle me dit qu’on et toujours pressés et qu’on aura pas le temps. Du coup, RDV est pris pour une promenade.
Le petit est emballé par l’idée.

La balade chasse au trésor

Nous voila donc parti avec nos bottes (car on va dans le terril), chacun avec un sac et des gants.
En fait, c’est une véritable chasse au trésor, euh déchet. C’est à celui qui verra en premier l’emballage plastique, la canette, … (Si, si on s’est bien amusés)

Rapidement, nos sacs se sont remplis et nous avons été confrontés à quelques frustrations.

  • Nous n’étions pas équipés pour aller en dehors du sentier… du coup nous n’avons pas pu prendre tous les déchets vus.
  • Nos sacs étaient trop petits et nous n’avons pas pu ramasser les gros déchets ( un jerrican par exemple). J’ai quand même retrouvé une botte d’adulte !
  • J’ai interdit de ramasser le verre, par peur qu’ils se coupent.

Au total, nous avons rapporté l’équivalent de 50l de déchets contenant principalement des déchets plastiques (emballage de biscuits, chips..) et des emballages de boissons (canettes, tetrabrik).

Notre balade s’est terminée par une grosse révolte des enfants, la découverte d’un dépot sauvage de sacs poubelle.

Et, après ?

Pour conclure, nous avons discuté de comment on se sentait à faire cela. Ma grande qui était un peu gênée au début de la promenade, à terminé la balade en proposant d’en organiser une avec d’autres enfants et parents 🙂

Prêts à recommencer, donc !

Nous avons raté l’initiative de Wallonie Plus Propre, mais nous n’en n’avons pas besoin pour prendre nous-même l’initiative, si ?

Du coup, je vous lance un appel, si vous avez envie de le faire avec nous, faites moi signe !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *